Installation du COPIL du 1er centre de prise en charge des auteurs de violences conjugales

Le 30 avril, les membres du comité de pilotage se sont réunis en visio conférence pour participer au 1er comité de pilotage du 1er centre francilien de prise en charge des auteurs de violences conjugales. Christophe AUMONIER directeur adjoint du cabinet du préfet de région a ouvert la séance.

Les mêmes membres avaient participé au comité de priorisation ayant sélectionné l’association ARILE comme lauréate de l’appel à projets en octobre 2020.

Ce sont  la DRDFE, des représentantes des cours d’appel, le cabinet du procureur de Paris, la direction des services pénitentiaires et de probation, l’ensemble des délégations départementales droits des femmes, l’ARS et la DRIHL.

C’est un moment important de l’action publique en matière de lutte contre les violences faites aux femmes car elle stipule que la protection des femmes victimes de violences repose également sur la prévention de la récidive des violences conjugales et donc par des dispositifs d’intervention auprès des auteurs de violences conjugales.

Aussi, le préfet de région via la direction régionale droits des femmes soutient financièrement 70 % de ce projet qui s’est imposé comme une des mesures phares du Grenelle des violences conjugales.

Vendredi dernier, l’association ARILE a pu présenter les avancées du projet qui repose sur un partenariat avec 13 associations en Île-de-France, toutes reconnues pour leur expertise dans le domaine socio judiciaire et toutes membres du réseau national Citoyens et justice.

Depuis la signature de la convention par le préfet de région et l’ARILE l’association porteuse du projet, 154 personnes ont été prises en charge sur le 1er trimestre 2021.

Elles ont bénéficié de stages de responsabilisation, de groupes de parole, de suivi psychologique, de soin en addictologie, d’accompagnement socio-éducatif ou socio professionnel ou dans l’hébergement.

Un site vient d’être créé : cpca-idf.fr

Il convient de le faire connaitre afin que cette nouvelle offre en faveur de la lutte contre les violences se développe en Île-de-France. Elle est complémentaire de deux dispositifs nationaux qui ont été déployés pendant le confinement

  • Une plateforme nationale pour rendre effective l’éviction du conjoint violent en recherchant un hébergement ou un logement, gérée par le Groupe SOS Solidarités
  • Un numéro d’écoute national « Ne frappez pas » pour les auteurs ou les auteurs potentiels ainsi que leur entourage, géré par la FNACAV.

Le CPCA poursuivra son déploiement régional, dans les mois à venir, grâce au soutien du Ministère chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances et en concertation avec le Ministère de la Justice.

Installation du COPIL du 1er centre de prise en charge des auteurs de violences conjugales
Retour en haut